Le temps des fêtes dans la vie de pitou

Même si on est tous très excités à l’idée de Noël qui arrive, il ne faut pas oublier que pour pitou, il s’agit surtout d’une période stressante et épuisante. Et avec toute situation stressante vient aussi une augmentation des risques de morsures.

Mais pourquoi y a-t-il plus de risques de morsures durant les fêtes ?

C’est l’accumulation de stimuli qui augmente le stress de l’animal et donc le risque de morsure :

  • Musique forte
  • Enfants excités
  • Voix fortes
  • Maison bondée d’invités
  • Comportements différents des membres de la famille
  • Changement dans la routine
  • Présence d’autres animaux

Pour vous aider à garder votre famille et votre animal zen, nous vous avons concocté un article rempli de conseils.

Avant de débuter votre lecture, gardez toujours en tête que même le meilleur des chiens peut mordre. De plus, ne tenez jamais pour acquis que votre chien n’a pas besoin de surveillance lorsqu’il est entouré d’enfants. Finalement, établissez des consignes bien claires pour les invités qui interagiront avec votre animal.

 

Avant l’arrivée de la visite, on prépare notre chien et l’environnement:

  • Prévoyez un endroit en retrait pour isoler le chien pour la soirée ou par période, selon ses besoins. Certains chiens sont beaucoup mieux isolés dans une pièce que dans le chaos de Noël et d’autres ont simplement besoin de pauses fréquentes. Dans la pièce, mettez un bol d’eau, une couverture, un jouet à gruger et une cage si le chien y est habitué.
  • Préparez un Kong congelé à l’avance pour pouvoir les offrir au chien rapidement durant la soirée.
  • En après-midi, faites une longue période d’exercices, afin de dépenser au maximum l’énergie de votre animal
  • Demandez à vos invités s’ils ont l’intention d’apporter leur chien. Si oui, assurez-vous que les deux chiens se sont déjà rencontrés avant la fête.

 

À l’arrivée de la visite :

  • Accueillez les invités avec le chien en laisse et offrez-lui une récompense dès qu’il adopte un comportement calme (assis, 4 pattes au sol, ne jappe pas). Retirez temporairement le chien de la visite s’il est trop intense.
  • Prévenez la visite de tous vos règlements concernant votre chien (par courriel ou à l’aide d’une affiche avec des instructions). Vous pouvez indiquer de ne pas sonner, ne pas donner de nourriture de table, ne pas laisser le chien monter sur le divan etc.
  • N’hésitez pas à laisser des pots de gâteries un peu partout dans la maison pour que les invités puissent offrir des récompenses lorsque votre chien se comporte bien. Ils auront ainsi moins tendance à vouloir offrir de la nourriture de table.

 

Durant la soirée :

  • N’oubliez pas de faire des pauses pipi à l’extérieur et aussi à prendre quelques minutes à l’extérieur pour faire redescendre la pression.
  • Surveillez activement les interactions du chien avec les enfants, même si l’animal à l’habitude des enfants. En tant qu’humain, il y a des jours où l’on perd patience et un chien aussi peut perdre patience/avoir peur/avoir une mauvaise journée.
  • Jetez un œil régulièrement à votre animal et évaluez s’il serait préférable de le retirer dans une pièce avec un os ou un Kong.
  • Si certains invités deviennent désagréables avec votre animal ou ne respectent pas sa bulle, retirez votre animal dans une pièce pour prévenir un incident.
  • Attention aux portes ouvertes! Les invités oublient parfois qu’il y a un animal qui peut prendre la fuite lorsqu’une porte s’ouvre.

 

POUR LES CHATS ET LES ANIMAUX EXOTIQUES

Nous vous conseillons fortement d’isoler ces animaux dans une pièce lors de la soirée. Ces animaux ont tendance à être plus stressés face à la visite et à ne pas apprécier le changement de routine. Une chambre avec de l’eau, de la nourriture, une litière, un lit et quelques jouets suffira pour garder votre animal au calme. Mettez une affiche sur la porte pour aviser les invités de ne pas entrer dans cette pièce.

 

Références pour continuer votre lecture :

Bien connaître le langage canin:

Est-ce que votre chien veut vraiment se faire flatter?

C’est quoi l’accumulation de stress (trigger stacking)?